« Je suis parisien, je suis en terrasse » : hommage de Ban Ki moon aux victimes des attentats de Paris

Écouter /

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon et la maire de Paris, Anne Hidalgo, devant le café ”A la bonne bière” (Photo : ONU)

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rendu dimanche un émouvant hommage aux victimes des attentats du 13 novembre qui ont coûté la vie à 130 personnes à Paris et à Saint-Denis. Accompagné de la maire de Paris, Anne Hidalgo, il s’est rendu au Bataclan puis au Café La «Bonne bière », qui a rouvert ses portes vendredi dernier.

Au Bataclan, où 90 personnes ont été assassinées alors qu’elles assistaient à un concert, Ban Ki-moon et Anne Hidalgo ont déposé une gerbe de fleurs et se sont recueillis quelques minutes. « Merci ! » « Bravo ! » ont lancé, très émus, plusieurs des personnes qui étaient venues, comme chaque jour depuis le 13 novembre, pour saluer la mémoire des victimes.

Ils se sont ensuite rendus au café « la Bonne Bière » devant lequel sont encore empilés des dizaines de bouquets de fleurs. « Aujourd’hui, je suis aussi parisien et je suis en terrasse », a déclaré le Secrétaire général, qui a rendu hommage aux cinq personnes tuées dans ce bar-restaurant du 11ème arrondissement. Il a réitéré ses condoléances aux familles et aux proches des victimes. « La Bonne Bière » est le premier des établissements touchés par les attentats à avoir rouvert, vendredi 4 novembre, trois semaines après le drame.

« La vie reprend et elle doit reprendre », a dit le Secrétaire général, assis devant un café entre Anne Hidalgo et Audrey Bily, la gérante du lieu. « Paris a toujours été un symbole de la culture et de l’art de vivre, aujourd’hui elle est aussi un symbole de la résistance à la terreur », a poursuivi Ban Ki-moon.

Il s’est félicité de la décision du gouvernement français d’avoir maintenu la tenue de la conférence sur le climat, la COP21, qui s’est ouverte le 30 novembre et se poursuit jusqu’au 11 décembre. Cette décision, a-t-il dit, « témoigne de la détermination à incarner les valeurs des Nations Unies : la liberté, la paix, l’égalité et la justice ».

« Nous sommes avec vous, Paris est debout, la vie continue avec détermination. Les peuples du monde sont avec le peuple de France et le peuple de Paris dans ces moments difficiles », a-t-il ajouté.

Anne Hidalgo, la maire de Paris, émue, a remercié le Secrétaire général et souligné « la force qu’il nous apporte ».

Surprise par cette visite, la gérante de la Bonne Bière, Audrey Bily et le propiétaire de l’établissement, Romain Debray, se sont dits « touchés » par « ce moment de solidarité ». « C’est très important pour nous », a ajouté Audrey Bily. « Nous avons rouvert parce que le personnel nous l’a demandé. On voulait montrer qu’on était plus forts qu’eux (NDLR les terroristes). Il fallait repartir, rebondir, il faut qu’on avance ». « C’est l’âme du quartier qui a été touchée. On a besoin les uns des autres », a-t-elle dit.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...