Iraq : l’ONU condamne deux attentats à la bombe à Bagdad

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU, à New York. Photo : ONU/Paulo Filgueiras

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné mardi deux attentats à la bombe dans la capitale iraquienne Bagdad, qui ont fait au moins 15 morts parmi les civils et des dizaines de blessés.

La plupart des victimes célébraient la fête religieuse d’Arbaïn, une cérémonie importante dans l’islam chiite qui marque la fin du deuil de l’assassinat de l’imam Hussein ben Ali à Kerbala en Iraq.

M. Ban a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés, a indiqué son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général souligne qu’aucune cause ne peut justifier ces actes de terrorisme. Il souhaite que les auteurs de ces crimes odieux soient rapidement traduits en justice », a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU a réitéré l’engagement des Nations Unies et de la Mission d’assistance de l’ONU pour l’Iraq (MANUI) à aider le gouvernement et le peuple d’Iraq à mettre fin au sectarisme et à susciter un esprit d’unité et de réconciliation nationale.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...