Handicap : Ban Ki-moon appelle à ce que l'accessibilité fasse partie du développement

Écouter /

Une petite fille handicapée à El Fasher, au Soudan (2012). Photo: ONU/Albert González Farran

A l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, qui est célébrée jeudi, le Secrétaire général, Ban Ki-moon a appelé renforcer les politiques et pratiques de développement pour veiller à ce que l'accessibilité fasse partie d'un développement inclusif et durable.

Lors d'une réunion spéciale organisée au Siège pour marquer cette Journée, qui a pour thème cette année « Questions d'inclusion », Ban Ki-moon a affirmé que les personnes handicapées « doivent être reconnues pour ce qu'elles sont : des agents de changement effectifs, dont les contributions sont d'un bénéfice énorme ».

Il a rappelé qu'en adoptant l'Agenda pour le développement durable, les dirigeants s'étaient engagés à ne laisser personnes de côté, appelant notamment à prendre en compte les personnes aux handicaps dits invisibles, « dont les besoins et la voix sont trop souvent pas considéré et ignoré ».

« Que le message de la communauté internationale soit clair, a lancé le Secrétaire général. « Ensemble, avec les personnes handicapées, nous pouvons réaliser un avenir inclusif, accessible et durable pour tous ».

Selon les estimations, un milliard de personnes dans le monde vit aujourd'hui avec un handicap et elles sont confrontées à de nombreux obstacles pour participer pleinement à la société. En outre, 80% d’entre elles vivent dans un pays en développement où moins de 2% des enfants handicapés vont à l'école.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...