COP21 : un enjeu pour le patrimoine mondial

Écouter /

La réserve de biosphère Macizo de Anaga, en Espagne. Photo: © UNESCO/ Sergio Socorro

A Paris, à la Conférence sur le climat, les délégations ont entamé, lundi, une seconde semaine de négociations pour aboutir à un accord universel pour limiter la hausse des températures en dessous de 2 degrés.

Des négociations que suit de près Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO.

Cette dernière indique en effet que les sites naturels représentent 30% des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial et que la planète compte en outre plus de 600 réserves de biosphères, autant de sites qu'elle appelle à protéger des effets des changements climatiques.

(Extrait sonore : Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...