COP21 : la tension monte à 48 heures de l'adoption d'un accord

Écouter /

Laurent Fabius, President de la COP21. Photo UNFCCC.

Le suspens monte à la Conférence sur les changements climatique à Paris, à 48 heures de la date limite fixée pour l’adoption prévue vendredi d'un accord robuste, universel et ambitieux qui limiterait le réchauffement climatique afin de sauver notre planète.

Cet après-midi, le président COP21, Laurent Fabius, a convoqué une troisième réunion du Comité de Paris, pour remettre aux Parties le dernier brouillon de l'Accord.

Les Parties disposeraient désormais d'environ 5 heures pour l’examiner avant de soumettre leurs réactions au texte, à 20 heures, heure locale, ce soir.

Les ministres, les délégations de gouvernement et les facilitateurs formeraient alors des groupes de travail, et débattraient toute la nuit pour parvenir à un accord.

Selon Laurent Fabius, des progrès importants ont été réalisés depuis la version du texte qui avait été présentée samedi.

Des progrès ont été réalisés sur les questions relatives aux forêts, au développement et au transfert de technologies, ainsi qu'au préambule. Mais trois domaines principaux doivent encore être résolus: la différentiation, le financement et le niveau d’ambition.

(Extrait sonore de Laurent Fabius, président de la COP21)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...