COP21 : Al Gore remet à Ban Ki-moon une pétition signée par six millions de personnes

Écouter /

 

Al Gore, Président du Climate Reality Projetct, et Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU (archive). Photo: ONU/Eskinder Debebe

Alors que les négociations sur l'accord sur le climat se poursuivent à la COP21, le Secrétaire général s'est vu remettre par Al Gore, Président du Climate Reality Project, une pétition signée par six millions membres de la société civile.

Al Gore a indiqué être venu pour faire la voix des personnes qui exhortent les dirigeants à signer un accord ferme « qui éloigne le monde de la pollution carbonique et le rapproche rapidement d'une solution climatique ».

Il a mis en avant le rôle de la société civile, soulignant que « rien de cela ne serait possible » sans les marches, les manifestations et les différentes activités qui ont fait une « immense différence ».

Al Gore a toutefois souligné que Paris n'est que le commencement, le travail de mise en œuvre de l'accord et la hausse des ambitions dans les années à venir étant encore à faire.

« Quoiqu'il arrive à la conclusion de cette réunion, nous devons tous continuer de trouver le moyen de poursuivre notre mission collective pour résoudre la crise climatique. »

Devant la presse, le Secrétaire général a indiqué que la dernière version du texte devait être remise aux délégations dans l'après-midi et qu'on aurait alors une meilleure idée de quand l'adoption pourrait avoir lieu.

Ban Ki-moon a toutefois précisé que d'importantes questions demeurent en suspens, notamment la différentiation, le financement de l'action climatique et le degré d'ambition du texte final.

(Extrait sonore : Al Gore, Président du Climate Reality Project)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...