Burundi: le Conseil de sécurité se félicite de l'appel de l'UA à accélérer les efforts de médiation

Écouter /

Des barricades incendiées à Bujumbura, la capitale du Burundi, en août 2015. Photo : Desire Nimubona/IRIN

Le Conseil de sécurité s'est félicité, samedi de la reunion du 17 décembre du Conseil pour la paix et la sécurité de l'Union africaine qui traitait notamment de la situatio au Burundi et au cours de laquelle a été adopté un communiqué appellant à accélérer de manière urgente les efforts de mediation déployés par le Président Yoweri Museveni de l'Ouganda au nom de la Communauté d'Afrique de l'est.

Les Quinze ont également pris note avec intérêt de la d’ecision du Conseil de la paix et de la sécurité de l'Union africaine de déployer au Burundi une mission africaine de prévention et de protectin afin de répondre à la situation que connait actuellement le pays.

Dans une declaration à la presse, le Conseil a réitéré sa grave pr’eoccupation au sujet de la poursuite de l'escalade de la violence au Burundi, et de l'augmentation du nombre de violations des droits de l'homme qui y sont perpétrées. Les Quinze s'inquiète aussi de la peristance de l'impasse politique dans laquelle se trouve la pays et de ses graves conséquences sur le plan humanitaire.

Le Conseil condamne tous les actes de violence, quelqu'en soient les auteurs, et la persistence de l'impunité, ainsi que les declarations incendiaries prononcées par les dirigeants politiques burundais. Il condamne aussi fermement l'attaque menée contre une caserne militaire à Bujumbura, ainsi que les executions somaires qui auraient été perpétrées à son issue.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

 

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...