Burundi : à Entebbe, Jamal Benomar exhorte les parties à trouver une solution consensuelle à la crise

Écouter /

Personnes manifestant à Bujumbura contre la décision du parti au pouvoir de désigner le Président Pierre Nkurunziza pour briguer un troisième mandat (avril 2015). Photo: Desire Nimubona / IRIN

Début ce lundi à Entebbe, en Ouganda de négociations sur le Burundi en présence du Président ougandais Yoweri Museveni, qui est médiateur de la Communauté est-africaine et de Jamal Benomar, le Conseil spécial du Secrétaire général des Nations Unies. Ce dernier a appelé tous les parties burundaises à trouver une solution consensuelle à la crise que connaît leur pays, confronté à une recrudescence de la violence qui fait craindre le retour à une guerre civile qui durant plusieurs décennies a coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes.

“Le Burundi a déjà traversé des moments difficiles et a une longue histoire de dialogues. Il y a des leçons à tirer de ces expériences passées, ” a fait valoir Jamal Benomar, Conseiller spécial du Secrétaire général, au cours de son intervention, a l'ouverture des négociations.

«Les Burundais sont ceux qui vivront avec les conséquences des décisions qu’ils prennent. Ils ont la responsabilité première de trouver une voie à suivre pour l’avenir de leur pays “, a ajouté Jamal Benomar. “Ce doit être un effort mené au niveau national et par les Burundais'', a-t-il ajouté.

Le Burundi connait une crise politique depuis que le président Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat controversé au printemps 2015. Depuis, au moins 400 personnes ont été tuées et 220 000 ont fui vers les pays voisins.

Il y a un peu plus d’une semaine, le Conseil de sécurité de l’ONU, exprimant sa profonde préoccupation face à l’escalade de la violence au Burundi, avait appelé à l’accélération urgente des efforts de médiation déployés par les États d’Afrique de l’Est. Les quinze avaient exhorté toutes les parties prenantes burundaises à coopérer pleinement avec la mission de maintien de la paix de l’Union africaine proposée.

(Extrait sonore : Jamal Benomar, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...