UNODC : le partenariat-public privé et la lutte contre la corruption

Écouter /

Yuri Fedotov, Directeur Exécutif d'ONUDC. Photo ONU/R. Bajornas

Suite de la Conférence de l'organisation des Nations Unies contre la drogue et les crimes (ONUDC) à Saint-Pétersbourg, en Russie. Mercredi les discussions se sont concentrées sur la prévention de la corruption à travers un partenariat public et privé. Dans sa déclaration, le chef de l'ONUDC, Yuri Fedotov, a indiqué que la participation du monde des affaires pourrait augmenter l'impact et la crédibilité des mesures prises dans la lutte contre la corruption par les secteurs publics et privés.

« Les entreprises ont de plus en plus reconnu que la lutte contre la corruption et la collaboration avec le secteur public pour promouvoir la transparence, l'intégrité et la reddition de comptes est mieux pour leurs opérations » a déclaré Yuri Fedotov.

Selon le chef de l'ONUDC de meilleures stratégies de lutte anti-corruption peuvent aider les compagnies privées a améliorer leur image, auprès du grand public.

L'UNODC a par ailleurs indiqué que la réduction de la corruption, de la pratique des pots-de-vin, des flux financiers illicites et du recouvrement d'avoirs volés, sont essentiels pour la croissance économique, l'investissement et l'emploi.

(Extrait sonore Yuri Fedotov, Directeur Exécutif de l'ONUDC)

 

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...