Soudan du Sud: le témoignage d'Ishmael Beah sur l'enrôlement de 16.000 enfants soldats

Ishmael Beah, Défenseur des enfants affectés par la guerre de l’UNICEF – Photo ONU/Eskinder Debebe

Près de 16.000 enfants ont été enrôlés de force cette année par les différentes parties en conflit au Soudan du Sud. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) note que la situation des enfants reste grave. Selon l'UNICEF, il y a peu de signe d’amélioration sur le terrain malgré la signature d’un accord de paix en août dernier.

C'est dans ce contexte que Ishmael Beah, Défenseur des enfants affectés par la guerre s'est rendu au Soudan du Sud pour s'enquérir de la situation sur place.

 

 

Ils ne veulent pas retourner dans les combats. S'ils ont rejoint les groupes armés c'est parce qu'ils n'ont pas le choix. Ce sont là, certains des témoignages qu’Ishmael Beah a entendus au cours de sa visite au Soudan du Sud cette semaine. Au cours d'un point de presse téléphonique ce vendredi à Genève, ce D éfenseur des enfants affectés par la guerre a tenu à rappeler que les enfants sud-soudanais devraient être à l’école et non pas sur des champs de bataille.

Car sur le terrain, l'ancien enfant-soldat sierra léonais s'est fait l'écho des « graves violations des droits des enfants, dont des assassinats, des enlèvements et des violences sexuelles à travers le pays ».

En effet, depuis le début de l'année, la situation des enfants sud soudanais a « empiré », avec « un enr ôlement et une utilisation constantes d’enfants, essentiellement des garçons mais aussi des filles ». Depuis janvier dernier, environ 16.000 enfants ont été ainsi recrutés et ces enfants-soldats restent toujours enrôlés par ces fractions armées.

Il faut juste signaler qu'au moins 1500 enfants ont été tués par ces violences et plus de 11.000 enfants ont été séparés de leurs familles.

Le Soudan du Sud est le théâtre depuis décembre 2013 d’une terrible guerre civile opposant l’armée régulière, fidèle au président Salva Kiir, à une rébellion dirigée par son ancien vice-président Riek Machar.

(Mise en perspective: Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...