Sierra Leone : « On se serre désormais la main pour se saluer » et pour dire « Bye Bye Ebola »

Écouter /

La Directrice générale de l’OMS, Dr Chan avec une survivante d’Ebola à Freetown en Sierra Leone (Photo: ONU/M. Perret).

Après 42 jours depuis la fin du dernier cas de fièvre Ebola recensé en Sierra Leone, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d'annoncer la fin de l'épidémie dans ce pays. Sur les trois pays d'Afrique de l'Ouest qui ont été durement frappés, la Sierra Leone est le deuxième, après le Liberia, à s'être débarrassé de la maladie. Reste la Guinée, où l'épidémie a commencé et où de nouveaux cas sont encore recensés par l'OMS.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, le porte-parole de l'agence onusienne à Freetown rappelle que depuis quelques jours, les habitants de Freetown se serrent désormais la main pour se saluer. Ce geste, banal ailleurs, ne l'est pas ici. Et c'est un tournant !

Et selon Ebba  Kalondo, ces gestes de fraternité affichés naturellement maintenant ont été suivis par une veillée religieuse pour conjurer ce mauvais sort qu'est Ebola.

Mais si la Sierra Leone est exempte de la transmission du virus Ebola, l'OMS appelle à la vigilance d'autant plus qu'en Guinée voisine des cas persistent encore.

Il faut juste rappeler que la Sierra Leone a eu 3.589 décès sur 8 704 cas confirmés. Et 221 médecins et personnels de santé ont perdu la vie dans l'épidémie. Au total, l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a fait plus de 11.000 morts sur plus de 29.000 cas en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée.

(Interview : Ebba  Kalondo, porte-parole de l'OMS en Sierra Leone ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...