Sahara occidental : Ban Ki-moon exhorte les parties en conflit à entamer de véritables négociations

Écouter /

Des Casques bleus de la MINURSO. Photo ONU/Martine Perret

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exhorté le Maroc et le Front Polisario à entamer un processus de négociation pour parvenir à une solution politique mutuellement satisfaisante qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

« Alors que le conflit sur l’avenir du Sahara occidental et la souffrance humaine qu’il a engendrée durent depuis près de quarante ans, la situation dans le nord-ouest de l’Afrique est de plus en plus alarmante », s’est inquiété M. Ban dans un communiqué de presse rendu public mercredi soir à New York. « Ce conflit doit prendre fin si l’on veut que les peuples de la région puissent relever les défis communs auxquels ils font face et réaliser leur plein potentiel », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a rappelé que le statut définitif du territoire fait l’objet d’un processus de négociation sous l’égide de l’ONU, en accord avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

« Je constate avec regret que les propositions formulées par le Royaume du Maroc et le Front Polisario en avril 2007 n’ont pas abouti à de véritables négociations, que le Conseil et moi-même avons appelées de nos vœux à de nombreuses reprises », a déploré le chef de l’ONU.

Ban Ki-moon a déclaré que son Envoyé personnel pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a intensifié ses efforts afin de faciliter la tenue de négociations entre les parties, sans conditions préalables et de bonne foi, pour parvenir à une solution politique mutuellement satisfaisante qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

« Rien n’a pour l’instant été fait en ce sens », a noté le Secrétaire général.

Ban Ki-moon a par conséquent demandé instamment à toutes les parties concernées dans la région et au sein de la communauté internationale à prendre appui sur les efforts déployés par son Envoyé personnel pour faciliter le début de véritables négociations dans les prochains mois.

L’ONU est impliquée dans des efforts de médiation concernant le conflit sur le Sahara occidental depuis 1976, lorsque des combats ont opposés le Maroc au Front Polisario qui revendique l’indépendance du territoire depuis la fin de l’administration coloniale espagnole.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...