RCA : l'ONU réagit face aux nouvelles allégations d'exploitations sexuelles par des Casques bleus

Écouter /

Des Casques bleus de la MINUSCA en patrouille en République centrafricaine (photo d’archive). Photo MINUSCA

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a été informée ce mercredi de possibles cas d'abus et d'exploitation sexuels qui auraient été commis par certains de ses éléments de la Force.

Suite à ces allégations, la MINUSCA a décidé de dépêcher sur place dès ce jeudi une équipe multidisciplinaire, dont fait notamment partie le commandant de la Force, pour enquêter sur ces faits, sensibiliser les troupes impliquées et prendre immédiatement des mesures préventives et disciplinaires.

Plus généralement, cette mission prendra des mesures concrètes pour lutter contre l'indiscipline au sein de la mission.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine, Parfait Onanga-Anyanga, sévèrement condamné ces allégations et réitéré sa détermination de voir la justice se pencher sur chaque cas et que des mesures rapides et appropriées soient prises au cas où ces allégations étaient avérées.

Tout en reconnaissant le courage des troupes de la MINUSCA qui mettent leur vie en danger pour protéger la population civile centrafricaine avec des moyens limités et dans des conditions difficiles, le Représentant spécial souligne qu'il suffit d'un seul incident peut ternir l'image des Nations Unies.

Finalement, il regrette ces allégations en dépit de la politique de transparence et de tolérance zéro et de tous les efforts de la MINUSCA pour prévenir, rapporter, enquêter et rendre des comptes.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...