RCA : les élections auront bien lieu en fin d’année

Écouter /

 

La Mission de l'ONU en République centrafricaine (MINUSCA) et la police nationale mènent une opération conjointe à Bangui. Photo MINUSCA/Nektarios Markogiannis

En République centrafricaine (RCA), l'Autorité nationale des élections a publié en début de semaine le chronogramme fixant les dates des prochaines échéances électorales. Le premier tour des présidentielles et des légilsatives aura lieu le 27 décembre 2015 et le second tour, si nécessaire, le 31 janvier 2016. Au préalable, le 13 décembre 2015 sera organisé un référendum sur la constitution.

A Bangui les réactions se succèdent depuis l'annonce de ce calendrier tant au niveau de la classe politique que de la communauté internationale. Ainsi, pour Mathieu Bouah Bile, Chef de la division électorale de la MINUSCA, la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies déployée dans le pays, le fait d’avoir un calendrier électoral, constitue une avancée majeure. Il importe de remercier tout ceux qui ont aidé à obtenir ce résultat, à commencer par la population centrafricaine.

Alors que le processus électoral se met en place, on apprenait mardi le décès, lors d’une attaque, à Batangafo, à 400 kilomètres au nord de Bangui d'un casque bleu camerounais. Selon les premiers éléments, il semble qu'après une flambée de violence entre des éléments armés appartenant aux groupes anti-Balaka et ex-Séléka près d’un camp de déplacés à Batangafo, une confrontation impliquant des éléments ex-Séléka a eu lieu à proximité d’un barrage de la MINUSCA. Au cours de cette confrontation, le Casque bleu a disparu et a, par la suite, été retrouvé mort.

Une mort condamnée par le Secrétaire général des Nations Unies. Ban Ki-moon « déplore, dans les termes les plus forts, toute attaque contre des Casques bleus des Nations Unies et demande que leurs auteurs soient rapidement traduits en justice », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

« Le Secrétaire général condamne fermement les violences en cours en République centrafricaine et réitère son appel à tous les groupes armés à déposer immédiatement leurs armes et à renoncer à tout usage de la violence. Il souligne l’importance de créer un environnement propice à la tenue d’élections, en conformité avec le calendrier annoncé par l’Autorité électorale nationale, afin de mettre un terme à la transition et d’apporter une paix et une stabilité durables en République centrafricaine », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a réitéré que la MINUSCA prendra toutes les mesures nécessaires conformément à son mandat, afin de protéger les civils et favoriser la stabilité. Il a présenté ses sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu’au gouvernement du Cameroun.

(Extrait sonore : Mathieu Bouah Bile, Chef de la division électorale de la MINUSCA; propos recueillis par Maha Fayek, Guira-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...