Pour l'UNRWA après 65 ans de service les défis sont encore nombreux

Écouter /

Des bénéficiaires attendent l'assistance alimentaire de l'UNRWA a Damas, en Syrie (Juillet 2015). Photo Taghrid Mohammmad/UNRWA

Cette semaine au siège des Nations Unies, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (l'UNRWA), est venu présenter son bilan pour l'année 2014. Durant cet inventaire, l'agence a également mentionné les difficultés budgétaires extrêmes qui en 2015 ont failli annuler la rentrée de classe de 500 000 enfants palestiniens, mais un don de plus de 100 million de dollars a permis d'éviter le pire. Cependant, selon UNRWA, cette situation financière inédite a particulièrement affecté la population concernée. L'agence cherche dorénavant des moyens pour obtenir un financement durable pour éviter de se retrouver dans une situation similaire. Pour rappel, l'UNRWA, fondé il y a 67 ans apporte une aide essentielle a plus de 5 millions de réfugiés palestiniens. Ces réfugiés vivent en Cisjordanie, Jérusalem est, la bande de Gaza, en Jordanie, au Liban et en Syrie, où ils sont plus de 400 000. En plus de l'éducation, UNRWA fournit aussi une aide alimentaire, a plus de 800 000 personnes en 2015, un chiffre en hausse. De passage dans nos studios, Richard Wright, le directeur du bureau de l'UNRWA à New York, au micro de Tsigué Shiferaw, a évoqué les priorités et l'impact des difficultés financières et politiques sur le terrain.

(Propos de Richard Wright, Directeur d'UNRWA à New York, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...