Macky Sall: « Paris est la conférence de la dernière chance »

Écouter /

Ouverture de la COP21. Minute de silence avec Ban Ki-moon, le president francais Francois Hollande et le ministre des Affaires Etrangeres, Laurent Fabius. Photo ONU/Rick Barjonas

Aux côtés du Président français François Hollande, du Ministre français des affaires étrangères Laurent Fabius, et de la Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Christiana Figueres, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a ouvert lundi, à Paris, la Conférence sur le climat (COP21).

Le chef de l’ONU a rappelé qu’en septembre dernier, les dirigeants ont adopté un nouveau programme mobilisateur, avec des objectifs ambitieux pour tous, le programme de développement durable.

De leur côté, certains chefs de délégation ont souhaité exprimer leurs attentes durant cette conférence, comme le président Macky Sall du Sénégal, pour qui cette conférence, est celle de la dernière chance, comme il l'indique a l'envoyée spéciale de la Radio des Nations Unies, Cristina Silveiro. Il en va de même pour le ministre malgache de l'environnement malgache, qui évoque comment le changement climatique affecte l'île a plusieurs niveaux. Au micro de Cristina Silveiro il parle également des initiatives prise par les autorités, notamment dans la lutte contre la déforestation.

(Extrait sonores : Jérôme Longué, Cristina Silveiro, Macky Sall, président sénégalais, Ralava Beboarimisa, ministre de l'écologie malgache)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...