Mali : La MINUSMA oeuvre pour l'intégration des personnes handicapées à Gao

Écouter /

Des personnes handicapées de la ville de Gao participent auprojet à impact rapide du savon liquide- Photo: MIKADO-FM

Il y a un an, un projet de fabrication de savon liquide a été lancé. En tant que projet financé par la Mission des Nations Unies au Mali, la MINUSMA, l'Association Gorey Ben aide à renforcer les capacités de 416 personnes handicapées physiques dont 180 femmes. Elle contribue à la réduction du chômage des personnes handicapées dans la région de Gao.

Ce projet d’un montant de près de 13 millions de Francs CFA a permis à de nombreux handicapés de passer de l'état de mendiants à celui de travailleur à part entière.

En apportant son appui à l'Association des personnes handicapées physiques de Gao, la Mission onusienne a facilité l’intégration des personnes handicapées dans la société et a contribué à faire tomber les obstacles comportementaux.

Au siège de l'association, situé dans le quartier Sosso-Koira, plus de 20 personnes handicapées, toutes vêtues de vêtements bleu lumineux, travaillent directement à la fabrication du savon liquide jusqu'à la livraison du produit fini. Toute la journée, ces personnes handicapées, et parmi elles de nombreux diplômés, travaillent fièrement et durement à la fabrication de 90 litres de savon en plusieurs coloris. Ces produits se vendent très bien dans la ville de Gao et ses environs, et au niveau des quartiers, l'association a installé des antennes de commercialisation gérées par les personnes handicapées de l'association.

Parmi les autres activités entreprises par l'Association figurent la couture et la cordonnerie. Les revenus provenant de la vente du savon liquide aident à subvenir aux besoins des membres de l'Association , mais aussi à l'achat des matières premières. Les revenus générés sont répartis de la façon suivante : un tiers pour l'achat des matières premières, un tiers pour des économies et investissements, et un tiers pour assurer un revenu aux membres de l'association. L'association espère commencer un projet d'une maison de communication qui sera équipée en appareils de sonorisation, outil informatique et même la transformation de l'association en une organisation non-gouvernementale.

(Reportage d’Odette Kwizera de Mikado-FM avec extraits sonores de Madou Coulibaly, contrôleur au sein de l'association Gorey Ben; Charlemagne Ag Balika, Secrétaire général de l'Association; Mohamed N'diaye, Secrétaire adjoint de l’Association)

Classé sous Le Journal, Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...