L’UNESCO récompense des scientifiques argentins pour la préservation de l’environnement et la vulgarisation scientifique

Écouter /

Le siège de l'UNESCO, à Paris, en France. (Photo: UNESCO/Michel Ravassard)

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a annoncé lundi avoir décerné le Prix UNESCO Sultan Qabus pour la préservation de l’environnement à trois universitaires argentins et le Prix UNESCO Kalinga de vulgarisation scientifique à un autre universitaire argentin.

Fabio A.Kalesnik, Horacio Sirolli et Luciano Iribarren du Groupe de recherche sur l’écologie des zones humides de l’Université de Buenos Aires sont lauréats de l’édition 2015 du Prix UNESCO Sultan Qabus.

Ils ont été sélectionnés par un jury international pour leur recherche sur les aspects écologiques relatifs aux écosystèmes des zones humides à différentes échelles spatiales et temporelles du Delta du Paraná ainsi que pour leurs études socio-environnementales de grande valeur et leurs initiatives en matière de formation et d’éducation à l’environnement.

Leur travail de recherche et de promotion a contribué à la mise en place et à la gestion de la Réserve de biosphère du Delta del Paraná. Cette réserve est un delta côtier d’eau douce du fleuve Parana au nord de Buenos Aires. Le site présente une riche biodiversité et abrite de nombreuses espèces qui n’existent pas à des latitudes plus méridionales.

Créé il y a 25 ans grâce à un don du Sultan Qabus Bin Said Al Said d’Oman, le Prix UNESCO Sultan Qabus est doté d’un montant de 70.000 dollars. Les lauréats de ce Prix, qui est décerné tous les deux ans, se verront aussi remettre un diplôme et une médaille au cours d’une cérémonie organisée dans le cadre du Forum mondial de Budapest (Hongrie) le 4 novembre.

L’UNESCO a également annoncé avoir décerné le Prix UNESCO Kalinga de vulgarisation scientifique au Professeur Diego Andrés Golombek de l’Université de Quilmes, à Buenos Aires.

Le prix sera également remis par Mme Bokova lors d’une cérémonie organisée lors du Forum mondial de la science de Budapest le 4 novembre.

Un jury indépendant a sélectionné le Pr. Golombek en reconnaissance de sa contribution de longue date à l’éducation et à la communication scientifique selon des formats divertissants et variés. Il est notamment distingué pour son rôle dans le développement du premier Centre scientifique au Centre Ricardo Rojas de Buenos Aires, où les sciences dialoguent avec les arts.

Le professeur Diego Andrès Golombek est enseignant, chercheur et auteur. Il est docteur en biologie et détient un diplôme en musique. Il est expert en neurochimie des rythmes circadiens chez les mammifères. Il a notamment étudié les effets liés au temps de la mélatonine, une hormone produite par la glande pinéale, sur certains comportements. Il dirige également le laboratoire de chronobiologie de l’Université de Quilmes.

Le professeur Golombek a publié de nombreux articles scientifiques et collaboré à un grand nombre de publications spécialisées. Il a également publié un grand nombre d’ouvrages scientifiques destinés au grand public ainsi que des nouvelles et des poèmes. Il tient également une chronique hebdomadaire sur la science dans l’édition dominicale de La Nación.

Le Prix UNESCO Kalinga de vulgarisation scientifique est une distinction internationale qui a été créé par l’UNESCO en 1951, suite à un don de Patnaik Bijoyanand, Fondateur et Président de la Kalinga Foundation Trust de l’Inde. Ce prix, décerné tous les deux ans, est doté d’un montant de 20.000 dollars. Chaque lauréat reçoit également un certificat, ainsi que la médaille d’argent Albert Einstein de l’UNESCO.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Classé sous Culture et éducation, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...