Liban : Ban Ki-moon condamne deux attentats meurtriers dans une banlieue de Beyrouth

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Photo: ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, condamne les deux attentats meurtriers commis dans la banlieue de Burj al-Barajneh à Beyrouth. Ban Ki-moon est profondément attristé par le nombre élevé de morts et de blessés, a déclaré son porte-parole dans un communiqué publié jeudi soir.

Le Secrétaire général réitère le soutien de l’Organisation des Nations Unies aux institutions libanaises, y compris aux Forces armées dans leurs efforts pour assurer la sécurité du Liban et de son peuple. Le patron de l'ONU se dit confiant dans la capacité des autorités libanaises de ne pas permettre à cet acte ignoble de détruire le calme relatif qui a prévalu dans le pays au cours de l’année écoulée.

« Le Secrétaire général réitère la nécessité pour toutes les parties de continuer à travailler afin de préserver la sécurité et la stabilité du Liban, comme demandé par le Conseil de sécurité, » a déclaré son porte-parole. « Le Secrétaire général appelle pour les responsables de cet acte terroriste à être rapidement traduits en justice, » a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon présente ses condoléances aux familles des victimes et au peuple et au Gouvernement libanais. Il souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Selon la presse, les deux attentats, qui ont eu lieu dans un fief du Hezbollah, dans la banlieue de la capitale libanaise ont fait au moins 37 morts et plus de 181 blessés. Toujours selon les médias, ils ont été revendiqués par le groupe terroriste Etat islamique.

Plus tôt jeudi, la Coordonnatrice spéciale des Nations Unies pour le Liban, Sigrid Kaag, a elle aussi fermement condamné les attaques terroristes. « L’unité, la stabilité et la sécurité du Liban doivent être soutenues et protégés en tout temps », a dit Sigrid Kaag dans un communiqué de presse.

« La communauté internationale se tient aux côtés du Liban », a-t-elle ajouté, exprimant ses profondes condoléances aux familles des victimes et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

La Coordonnatrice spéciale a souligné qu’il fallait traduire en justice les responsables d’actes terroristes et a exprimé son ferme soutien aux forces armées et aux services de sécurité libanais.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...