Les Quinze condamnent un attentat contre la garde présidentielle en Tunisie

Écouter /

Conseil de Sécurité. Photo ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné l’attentat commis mardi en Tunisie contre un bus transportant des membres de la garde présidentielle.

« Le Secrétaire général condamne l’attaque qui a eu lieu aujourd’hui à Tunis contre un bus transportant des membres de la garde présidentielle, faisant de nombreux morts et blessés. Il présente ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au gouvernement tunisiens », a dit son porte-parole dans une déclaration diffusée mardi dans la soirée.

M. Ban « réitère que les Nations Unies continueront à être aux côtés du peuple tunisien dans sa lutte contre le fléau du terrorisme et dans ses efforts pour consolider et renforcer sa démocratie », ajoute la déclaration.

Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité a lui aussi « condamné dans les termes les plus forts » cet « attentat terroriste ». Les membres du Conseil ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs, organisateurs, financiers et parrains de cet acte de terrorisme et exhorté tous les Etats à coopérer activement à cette fin avec les autorités tunisiennes, poursuit la déclaration.

Les membres du Conseil « ont souligné qu’aucun attentat terroriste ne pourra empêcher la Tunisie de poursuivre son chemin vers la démocratie et faire échouer ses efforts pour parvenir à la reprise économique et au développement », ajoute la déclaration.

(Mise en perspective Tsigue Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...