La lutte contre la corruption, vitale pour atteindre les ODD

Écouter /

Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales. Photo ONU.

La sixième Conférence des États partis à la convention des Nations Unies contre la corruption se poursuit à Saint Pétersbourg en Russie. Mardi c'est le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et social qui a exprimé l'impact de la corruption sur le développement économique. Pour Wu Hongbo, la corruption entrave le développement économique, exacerbe les inégalités sociales, entre autre. Ainsi la lutte contre ce fléau est vitale pour mettre en œuvre l'agenda 2030 sur le développement durable.

Le chef des affaires économiques et sociales de l'ONU a ajouté que la lutte contre la corruption n'était pas uniquement de l'ordre des États Partis; selon lui, le système des Nations Unies doit être impliqué.

« La lutte contre la corruption est la condition sine qua non pour faire avancer les ODD », a-t-il déclaré.

Dans son discours Wu Hongbo a indiqué que selon les estimations de la Banque Mondiale le coût annuel de la corruption serait de mille milliards de dollars américains.

(Extrait sonore, Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint au département des affaires économiques et sociales)

 

Classé sous Droit et crime, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...