La FAO et l’OMS mettent à jour des directives sur la législation et l’étiquetage des pesticides

Écouter /

 

Des travailleurs agricoles utilisent des pesticides dans un champ en Afghanistan. (Photo FAO/Danfung Dennis)

Trente ans après le lancement par la FAO du Code international de conduite sur la distribution et l’utilisation des pesticides, l’agence onusienne appelle les États à s'assurer que leurs législation sur la gestion des pesticides est bien mise à jour. «En dépit des progrès considérables obtenus depuis la promulgation du Code, de nombreux cadres nationaux de gestion des pesticides nécessitent d’être actualisés pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui», a déclaré  Ren Wang, Sous-Directeur général de la FAO chargé de l’agriculture et de la protection des consommateurs dans un communiqué de presse.

Ces nouvelles directives s’adressent aux autorités de réglementation des pesticides – principalement des pays en développement et des économies en transition – qui sont en train de créer ou de réviser leurs normes d’étiquetage des pesticides. Élément essentiel de la protection de  la santé humaine et de l’environnement, l’étiquetage des pesticides explique comment utiliser les produits correctement et légalement, décrit les dangers potentiels et les mesures de précaution à prendre, et fournit des instructions sur comment intervenir en cas d’empoisonnement ou de déversement de pesticides.

À l’heure actuelle, les substances les plus toxiques ont été éliminées du marché dans de nombreux pays, et des méthodes alternatives aux produits chimiques dans l’agriculture – comme la lutte intégrée contre les ravageurs qui privilégie les méthodes naturelles – se généralisent de plus en plus.

(Extrait sonore: Harry Van der Wulp, chargé politique en matière de la gestion des pesticides à la FAO)

 

Classé sous Environnement, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...