Iraq : l'ONU appelle le gouvernement à entreprendre des réformes économiques

Écouter /

Jan Kubis, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq. Photo ONU/Amanda Voisard

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Iraq, Jan Kubis, a appelé mercredi le gouvernement iraquien à mener à bien les réformes économiques dont le pays a cruellement besoin et à poursuivre la restauration de l’état de droit dans les territoires repris à Daech.

« Septembre 2015 a marqué le premier anniversaire de l’entrée en fonction du gouvernement du Premier ministre Haider al-Abadi », a déclaré M. Kubis lors d’une réunion au Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Iraq.

Le Représentant spécial a déclaré que le Premier ministre se heurte à de nombreux défis dans la mise en œuvre des réformes qu’il avait annoncées, principalement en raison de désaccords politiques et de la polarisation progressive des forces politiques du pays.

« Depuis sa prise de fonction, le Premier ministre a du mal à exercer son autorité tandis que ses adversaires deviennent de plus en plus audacieux », a déclaré M. Kubis.

En dépit des espoirs placés en M. al-Abadi pour faire avancer la réconciliation nationale et intégrer la communauté sunnite dans le processus politique, le Représentant spécial a constaté que les efforts du Premier ministre ont été entravés par une opposition au sein de toutes les composantes iraquiennes, notamment en raison du manque de confiance généralisé.

« Pourtant, la majorité des Iraquiens sont convaincus que le Premier ministre al-Abadi demeure leur meilleur espoir pour parvenir à un Iraq meilleur, uni, moins sectaire et prospère ; et ils le soutiennent », a assuré M. Kubis.

Aux vues de la chute des prix mondiaux du pétrole, de la crise financière dans le pays et de son déficit budgétaire croissant, le Représentant spécial a demandé instamment au gouvernement, ainsi qu’à ses partenaires étrangers, d’entreprendre de toute urgence une réforme économique.

« Au cours de la dernière période, Daech a été repoussé avec succès », a par ailleurs déclaré M. Kubis, soulignant que les forces de sécurité afghane et leurs alliés ont repris des territoires clés au groupe terroriste dans le centre du pays, y compris Beiji, qui est désormais sous le contrôle du gouvernement.

Le Représentant spécial a appelé le gouvernement à déployer tous les efforts possibles pour veiller à ce que la bonne gouvernance et l’état de droit soient rétablis rapidement dans ces territoires.

« Malgré l’utilisation sophistiquée et massive faite par Daech des engins explosifs improvisés et des attentats suicides, et sa capacité à mener des opérations dans des environnements urbains complexes, les forces de sécurité iraquiennes continuent de réaliser des progrès lents, tout en faisant leur possible pour éviter les victimes civiles », a-t-il déclaré.

(Extrait sonore : Jan Kubis, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Iraq)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...