Haïti : la MINUSTAH exhorte les parties prenantes au calme

Écouter /

Sandra Honore, Representante speciale du Secretaire general des Nations Unies en Haiti. Photo MINUSTAH

En Haïti les résultats des élections présidentielles et législatives commencent à tomber. Jeudi dernier c'est le résultat du premier tour des présidentielles qui est tombé suivi des résultats du second tour des législatives dans la nuit du 8 novembre. Selon la presse des manifestations se sont déroulées ce weekend, suite à ces résultats, contestés par l'opposition et une grève des transports de deux aurait été décrétée depuis lundi 9 novembre. Pour rappel, Haïti connaît ses premières élections depuis presque quatre ans. Au total 54 candidats se sont présentés pour les présidentielles, deux sont en lice pour le deuxième tour prévu le 27 décembre prochain. Le parlement est dysfonctionnel depuis janvier 2015 avec seulement 10 sénateurs élu, il ne peut remplir ses fonctions.

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) ainsi que certains membres de la communauté internationale présents sur place (Brésil, Canada, France, Espagne, les États-Unis, l'Union Européenne et l'Organisation des États Américains) ont pris note des résultats. Ils ont déploré les actes isolés de violences observés après l'annonce des résultats. Dans un communiqué ils ont réitéré leur appel à toutes les parties concernées de : « continuer à participer au processus électoral avec responsabilité, respect et retenue dans l'attente des résultats définitifs du premier tour des élections présidentielles ainsi que des résultats préliminaires des élections législatives et municipales. »

Sandra Honoré, Représentante spéciale de l'ONU en Haïti, décrit l'ambiance actuelle sur place au micro de Tsigué Shiferaw

(Propos de Sandra Honoré, Représentante spéciale de l'ONU en Haïti et chef de la MINUSTAH, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...