COP21 : les entreprises de « l'équipe B » exhorte les chefs d'État à jouer leur rôle

Écouter /

(Image : site Plan B)

A l'approche de la réunion du G20 et de la COP21, 22 entreprises et leaders de la société civile ont exhorté les dirigeants du monde à jouer leur rôle et s'assurer que l’accord de COP21 ait un objectif clair et ambitieux à long terme.

Dans une lettre ouverte adressé aux chefs d'État, « l'équipe B » affirme qu'un objectif à long terme faciliterait la mobilisation des ressources économiques et humaines et inspirerait le secteur privé à investir et à innover pour atteindre la dé-carbonisation de l’économie mondiale à la vitesse et à l’échelle requise.

En février de cette année, l’équipe B avait appelé à un objectif à long terme des émissions nette zéro d’ici l’an 2050, sur la base de la recherche scientifique qui montre la réalisation des émissions nette zéro de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2100 fournira seulement une chance de 66% de limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés. Pour ces leaders, une chance de 1 sur 3 de l’échec est inacceptable, étant donné le potentiel d’impacts climatiques catastrophiques.

Unilever, le joaillier Tiffany, la compagnie de communication kenyane Safaricom et l’entreprise de construction chinoise Broad Group sont parmi les entreprises associées à l'initiative de « l'équipe B ».

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...