COP21 : le Maroc veut un succès à Paris pour mieux préparer la COP22

Écouter /

Une soixantaine de ministres bouclent cette semaine à Paris les dernières discussions préparatoires avant la grande conférence sur le climat (COP21) de décembre. Et à moins de trois semaines de l’ouverture de la COP21, le Maroc espère un succès du rendez-vous de la capitale française. Un succès indispensable pour espérer atteindre « un développement plus soutenable qui nous permettrait d'ici à la moitié du siècle à arriver à un bilan zéro d'émissions sur la planète ».

Dans cette interview à la Radio des Nations, le Secrétaire général du Ministère de l'Environnement du Maroc évoque les « fortes chances qu'il y a à Paris pour améliorer les choses dans le combat contre le changement climatique ».

Selon Abdelouahed Fikrat, les « perspectives sont bonnes et il y a une trajectoire à appuyer pour aller de l'avant » afin que l'ensemble des pays s'engagent véritablement pour une vraie « transition vers une économie à moindre carbone ».

Et à trois semaines de la COP21, le Maroc pense qu'il est « important d'impliquer dans ce processus une mobilisation des forces vives, une implication du secteur privé, des établissements publics et de la société civile ».

En attendant, Rabat souligne des « signaux » rassurants en direction de cette importante conférence à Paris. « Exceptionnellement, cette COP va connaître dès son premier jour l'arrivée des Chefs d'Etat. Généralement, ça se fait dans la deuxième semaine. Et c'est un signal très fort au plan politique », fait remarquer le Secrétaire général du Ministère de l'Environnement du Maroc. D'autant plus que si Rabat attend un succès de la COP21 à Paris, le Royaume chérifien se prépare déjà à « jouer ensuite son rôle en 2016 pour la COP22 ».

(Extrait sonore : Abdelouauhed Fikrat, Secrétaire général du Ministère de l’Environnement du Maroc, pays hôte de la COP22 ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...