Burundi: le plus important c'est le dialogue, affirme Adama Dieng

Écouter /

 

Adama Dieng (Photo : ONU)

« Le Burundi n'a pas le choix aujourd'hui que de se mettre autour de la table et de discuter de la manière la plus saine possible, pour sortir de cet engrainage infernal », a déclaré mercredi le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, lors d'un entretien avec la Radio des Nations Unies.

Selon Adama Dieng la situation dans le pays est marquée par des violences dans tous les camps.

Aussi, les forces de sécurité qui continuent à commettre des violations des droits de l'homme mais aussi des éléments opposés au gouvernement commettent des abus extrêmement graves.

Depuis avril 2015, le pays connait une montée des violences qui ont fait plus de 252 morts et des dizaines de milliers de déplacés et réfugiés, et le Conseil de sécurité a appelé toutes les parties à cesser ces violences.

Selon le Conseiller spécial nous sommes encore très loin du génocide aujourd'hui au Burundi, même si il y a une manipulation de l'ethnicité par les acteurs de part et d'autre. C'est pourquoi il faut mettre tout mettre en œuvre pour que cette manipulation cesse.

Adama Dieng souligne qu'il vaut mieux prévenir plutôt que guérir, cela coûte beaucoup moins cher.

« Ce qu'il faut c'est d'abord apaiser, et pour apaiser il faut discuter, il faut dialoguer », explique le Conseiller.

« Bien entendu il y a une demande pour qu'il y ait une petite force, mais ce n'est pas le plus urgent aujourd'hui », affirme Adama Dieng, « le plus important c'est le dialogue ».

« On l'a vu il y a des militaires en Centrafrique, et pourtant on continue de tuer, au Soudan du Sud, et le Burundi n'a pas les mêmes ressources » ajoute l'ancien greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda.

« Aujourd'hui nous avons une chance de faciliter ce dialogue », a-t-il enfin déclaré.

(Interview : Adama Dieng, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...