Burkina Faso : l’ONU appelle au déroulement pacifique du processus électoral

Écouter /

Un panneau faisant la promotion de la paix à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Photo IRIN/Chris Simpson

A l’occasion des élections présidentielles et législatives qui marqueront la fin de la période de transition au Burkina Faso, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a appelé dimanche tous les acteurs nationaux concernés à respecter leurs engagements tout au long du processus électoral.

Il les appelle notamment à garantir que les élections se déroulent de manière pacifique et transparente respectant la volonté du peuple du Burkina Faso, mais aussi à résoudre tout contentieux qui pourrait découler du processus électoral à travers les canaux légaux établis.

Ban Ki-moon a réaffirmé l’engagement de l'ONU à soutenir les efforts des autorités démocratiquement élues du Burkina Faso pour consolider la paix et la stabilité et pour faire progresser la gouvernance démocratique.

Le scrutin qui se déroule ce dimanche 29 novembre intervient tout juste quelques mois après le coup d'état du 26 septembre et un an après l’éviction du Président Blaise Compaoré pour avoir tenté de modifier la Constitution dans le but de briguer un nouveau mandat, après 27 ans au pouvoir.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

Classé sous L'info, Secrétaire général.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...