Au G20, Ban Ki-moon appelle à faire beaucoup plus, plus rapidement pour la COP21

Écouter /

A deux semaines de la Conference de Paris sur le climat, le Secrétaire général de l'ONU a appelé dimanche les États membres présents au Sommet du G20, à Antalya, en Turquie , à s’efforcer de trouver des compromis afin de parvenir à un bon accord à Paris.

Ban Ki-moon a loué le leadership et les efforts menés par le Président François Hollande contre la menace climatique,  soulignant que même si la France a été plongée dans la crise par les attentats terroristes horribles d'il y a deux jours, celui-ci reste également engagé à parvenir à un bon accord à Paris.

Ban Ki-moon s'est félicité du fait que 161 pays représentant plus de 90% des émissions mondiales aient désormais soumis leur plan national sur le climat, ou INDC.

Il a toutefois souligné que même si ces plans représentent un engagement dans la bonne direction, il ne permettront pas de rester sous le seuil de 2 degrés Celsius.

Aussi un certain nombre de questions clés sont encore en jeu, notamment en matiere d'équité, de différenciation, de finance et d’ambition.

Ban Ki-moon a souligné quatre éléments essentiels qui doivent provenir d’un accord de Paris, à savoir la durabilité, la flexibilité, de la solidarité et de la crédibilité.

Le Secrétaire général a donc appelé à faire beaucoup plus et plus rapidement.

“La seule façon de combler les lacunes qui subsistent est pour vous vous engagiez, avec une compréhension claire de ce qui est en jeu, et de donner les instructions nécessaires à vos négociateurs”, a-t-il affirmé lors d’un déjeuner de travail sur le développement et le changement climatique, en marge du G20.

"Faites savoir à vos négociateurs que le moment est venu pour le compromis et le consensus", a exhorté Ban Ki-moon, précisant que "Le succès à Paris repose vraiment entre vos mains."

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...