Attaques de Paris : la Directrice générale de l'UNESCO exprime sa solidarité avec la France

Écouter /

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova. Photo : ONU/Mark Garten

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a condamné samedi les attaques survenues la veille à Paris, sans précédent dans l'histoire du pays. Irina Bokova a exprimé ses condoléances au peuple français. « Je souhaite au nom de l'UNESCO et en mon nom personnel exprimer au peuple français et à toutes les familles lourdement endeuillées par ces actes barbares, mes plus profondes condoléances. Ce crime nous affecte tous, et c'est une attaque contre l'humanité dans son ensemble. »

« Moins d'un an après les attentats de janvier, et plusieurs attaques récentes en maints endroits du monde, l'extrémisme violent a cherché de nouveau à frapper au cœur du vivre ensemble, dans des lieux de convivialité et de rassemblement, les cafés, les stades, les lieux de spectacles, qui sont aussi des lieux de culture, dans une ville qui en est le symbole dans le monde entier.

Selon les attentats terroristes perpétrés vendredi dans la capitale et aux abords du Stade de France auraient fait 129 morts et près de 350 blessés.

A l'heure où l'UNESCO et les Nations Unies, créées au lendemain de la guerre, célèbrent leur 70ème anniversaire, ce crime témoigne de la plus horrible manière des nouveaux visages de la violence, qui ne connait pas de frontières, et peut frapper n'importe où. Ce surcroit de haine appelle en réponse un supplément d'unité, pour réaffirmer plus que jamais les valeurs de paix, de dialogue et de compassion, et tenir debout contre la barbarie. L'UNESCO mettra tout en œuvre pour soutenir la France, son Etat hôte, dans cette épreuve. »

A noter que l'UNESCO a projeté samedi soir le mot « PAIX » dans les six langues officielles de l'Organisation sur les murs du bâtiment de l'UNESCO, en présence de la Directrice générale, Irina Bokova.

Il s'agissait de rappeler les principes qui guident la communauté internationale vers un monde juste, conformément à la devise de l'UNESCO: «C'est dans l'esprit des femmes et des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...