Afghanistan : la MANUA condamne le meurtre de sept civils dans le sud du pays

Écouter /

Les Talibans se sont établis dans le district de Khanabad, dans la province de Kunduz, en Afghanistan (août 2015). Photo : Bethany Matta / IRIN

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné mercredi le meurtre par des éléments anti-gouvernementaux de sept civils, dont deux femmes, une fille et deux garçons, dans la province méridionale de Zaboul.

Les sept civils ont été enlevés le mois dernier et exécutés entre le 6 et le 8 novembre dans le district d’Arghandab où des affrontements auraient eu lieu entre deux groupes rivaux d’éléments anti-gouvernementaux.

 

le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan et chef de la MANUA, Nicholas Haysom a déclaré que le meurtre délibéré d’otages civils, dont des femmes et des enfants, était particulièrement choquant. Il aussi ajouté que ces meurtres pourraient constituer des crimes de guerre et que leurs auteurs devaient rendre des comptes.

 

La MANUA a rappelé que le meurtre de civils, ainsi que la prise en otage de civils, constitue une violation grave du droit humanitaire international que toutes les parties à un conflit armé, incluant tous les éléments anti-gouvernementaux, doivent respecter.

 

La Mission de l’ONU a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes.

 

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...