Yémen : l'OMS a besoin de 60 millions de dollars pour y poursuivre ses opérations d'urgence

Écouter /

Adolescent blesse au Yemen.Photo: OCHA/Charlotte Cans

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que la poursuite des violences au Yémen, continue de limiter la livraison d'aide aux populations dans la province de Taïz. Quelque 3,3 millions de personnes y compris plus de 300 000 déplacés sur place, ont un besoin urgent d'assistance en matière de santé.

Le Docteur Ahmed Shadoul, Représentant de l'OMS au Yémen, parle d'une situation alarmante. Jusqu'à présent l'organisation a pu délivrer 30 tonnes de médicaments dans la province de Taiz, suffisamment pour 600 000 bénéficiaires, y compris 250 000 dans la ville de Taïz.

Malgré les difficultés évidentes dans la province de Taïz au Yémen, l'OMS a réussi à distribuer des kits santé, qui comprennent notamment des équipements pour la chirurgie, les maladies liées à la diarrhée et des kits pour les mères et les enfants.

Certains hôpitaux et centres de santé ont pu recevoir des bouteilles d'oxygène ainsi que des poches de sang. A cela s'ajoute une distribution de presque un million de litres d'eau potable dans la ville de Taïz. Grâce à des partenariats locaux et l'OMS, l'épidémie de fièvre dengue a été contrôlée.

Les pénuries alimentaires ont créé une forte hausse des prix, empêchant une partie de la population à se nourrir correctement. Pour le docteur Ahmed Shadoul, chef de l'OMS au Yémen, l'accès sans restriction est primordial pour répondre aux besoins de la population. L'organisation lance aussi un appel de 60 millions de dollars pour maintenir sa réponse aux besoins dans le pays jusqu'à la fin de l'année.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...