Voix de femmes : Jeannine Mabunda Liyoko, représentante du président congolais pour les violences sexuelles

Écouter /

Jeannine Mabunda Liyoko, représentante personnelle du chef de l'Etat congolais chargée des questions des violences sexuelles et le recrutement des enfants, le 20/10/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Mercredi dernier, le film « L'homme qui répare les femmes » était diffusé au Siège des Nations Unies, à New York. Ce titre dérive du surnom donné au Docteur Denis Mukwege. Réalisé par le cinéaste belge Thierry Michel, le documentaire rend hommage au travail de gynécologue originaire de la ville de Bukavu à l'est de la République démocratique du Congo (RDC), qui répare les femmes victimes de viols et autres violences sexuelles subies depuis une vingtaine d'années dans cette partie du pays. Le film démontre que les violences contre ces femmes sont commises par plusieurs parties internes et externes à la RDC.

Parmi les invités présents lors de sa diffusion à New York figurait Jeannine Mabunda Liyoko, la Représentante personnelle du chef de l'État congolais chargée des questions des violences sexuelles et du recrutement des enfants.

Suite à la diffusion du film, la Représentante a tenu à féliciter le travail accompli par le Docteur Mukwege à l'hôpital de Panzi. Jeanine Mabunda Liyoko est entrée pour la première fois en contact avec le Docteur Mukwege en 2013, alors qu'elle était députée et s'était déclarée solidaire avec les femmes de Goma et de Bukavu, face à la violence dont elles étaient victimes.

(Interview; Jeanine Mabunda Liyoko, Représentante personnelle du chef de l'Etat congolais chargée des questions des violences sexuelles et le recrutement des enfants; propos recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...