Syrie : la détérioration de la situation humanitaire se poursuit

Écouter /

Photo PNUD/Syrie.

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce matin pour évoquer la situation humanitaire en Syrie. Stephen O'brien le chef de l'humanitaire à l'ONU, a rappelé que la résolution 2139, votée en février 2014 est censée protéger les civils victimes du conflit. La résolution vise aussi à s'assurer que les infrastructures civiles ne sont pas attaquées. Pour le chef de l'humanitaire, le constat est cinglant avec une détérioration de la situation depuis le début de 2015. Selon lui, actuellement 13,5 millions de personnes ont besoin d'une forme d'assistance humanitaire à travers tout le pays, dont plus de six millions d'enfants.

Dans son allocution mardi devant les Quinze, Stephen O'brien, a rappelé que depuis le début du conflit syrien en 2011, plus de la moitié de la population a dû fuir les combats. Ainsi selon les derniers chiffres il y aurait environ 6,5 millions de déplacés. A ce chiffre s'ajoute plus de 4 millions de personne qui ont quitté le pays.

Le chef de l'humanitaire a également évoqué l'impunité à l'encontre des agresseurs, qui poursuivent leurs attaques dans des zones civiles, sans discrimination. Stephen O'brien a aussi parlé des attaques ciblées contre les centres de santé et le personnel médical et le manque d'accès aux soins de santé pour la population civile.

Il a aussi dénoncé l'usage de l'état de siège comme arme de guerre par les différentes parties au conflit. Enfin le chef de l'humanitaire a parlé de la livraison de matériel médical et humanitaire le 18 octobre dernier, démontrant selon lui, qu'une amélioration est possible si la volonté politique le permet.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...