Somalie : un haut responsable de l’ONU appelle à renforcer le Bureau d'appui pour l'AMISOM

Écouter /

Athul Kare, Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Kim haughton

Le Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions a appelé, mercredi, devant le Conseil de sécurité, à renforcer le Bureau d'appui de l'ONU pour l'AMISOM, la Mission de l'Union africaine en Somalie, notamment au vu du climat d'insécurité dans lequel opère l'AMISOM.

Le nombre de victimes fatales parmi les rangs de cette mission dépasse en effet l'ensemble des fatalités recensées parmi toutes les opérations de maintien de la paix de l'ONU.

Devant les Quinze Athul Kare a fait observer que l'UNSOA appuie à présent à la fois des opérations militaires de très hautes intensités et des interactions politiques de très haut niveau en Somalie et ailleurs.

Le nombre de client qu'il appuie est passé de 1 à 5; le nombre de membres du personnel qu'il appuie est passé de 8.000 à plus de 33.000, le tout dans un théâtre d'opération qui est passé de 100 km2 à plus de 400 000 km2.

Athul Kare a ajouté que les ressources comparativement modestes et limitées dont dis pose le Bureau entrave l'efficacité de la fourniture de service, y compris dans des domaines aussi critiques que les services de maintenance, les fournitures de défense, la mobilité et le programme de construction.

(Extrait sonore : Athul Kare, Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...