Somalie : le HCR appelle les États à soutenir son plan de retour des réfugiés

Écouter /

Des enfants refugies somaliens dans le camp de Dadaab, au Kenya, se prepare au retour vers la Somalie. Photo HCR/ Assadullah Nasrullah

Après avoir appelé la communauté internationale à soutenir un plan de retour volontaire des réfugiés somaliens exilés au Kenya, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, a obtenu mercredi 94 millions d’euros d’engagements de contribution, notamment de la part de l’Union européenne (UE).

Dans son discours d’ouverture d’une conférence de bailleurs de fonds pour les réfugiés somaliens, organisée à Bruxelles, le chef du HCR a rappelé que la crise des réfugiés somaliens dure depuis 23 ans. À son apogée, plus de deux millions de réfugiés somaliens vivaient en exil. Aujourd’hui, près d’un million demeurent au Kenya, en Éthiopie, au Yémen, à Djibouti, en Érythrée et en Ouganda, a-t-il précisé.

Le Haut-Commissaire a salué l’hospitalité et les efforts importants consentis par les communautés d’accueil, dont beaucoup d’entre elles étaient déjà pauvres avant l’arrivée massive de réfugiés somaliens, qui n’a fait qu’empirer leurs difficultés économiques.

Les pays d’accueil ont à nouveau fait preuve de générosité en 2014, au travers de l’adoption dans la capitale éthiopienne de l’Engagement d’Addis-Abeba en faveur des réfugiés somaliens, en vertu duquel ils se sont notamment engagés à fournir un asile aux réfugiés somaliens aussi longtemps que nécessaire.

En décembre 2014 un programme pilote de retour volontaire des réfugiés a été élaboré dans le cadre d’un accord tripartite entre le Kenya, la Somalie et le HCR, a expliqué le Haut-Commissaire.

Cette initiative devrait permettre non seulement le retour des réfugiés, mais aussi de créer les conditions propices à leur réinsertion durable.

Antonio Guterres a appelé la communauté internationale à soutenir ce projet financièrement. Les somaliens représentent dix des principales nationalités qui ont entrepris de traverser la Méditerranée.

Le HCR a annoncé que les représentant de plus de 40 pays et organisations présents à l’évènement ont promis à cette occasion de contribuer à hauteur de 94 millions d’euros au soutien des réfugiés somaliens au Kenya, ainsi qu’à leur retour volontaire en Somalie.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous L'info, MIGRATION.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...