Réflexion sur «l'optimisme onusien» avec un délégué de la jeunesse du Maroc

Écouter /

Bassam Chekrane, délégué de la jeunesse du Maroc. Photo: ONU/Florence Westergard

La promotion du rôle des jeunes et leur contribution à l'édification d'un monde pacifique est une question cruciale pour l'ONU. Pour qu'ils puissent se faire entendre, les États Membres sont encouragés à intégrer des représentants de jeunes au sein des délégations qui participent aux délibérations intergouvernementales.

Cette année, le Maroc a constitué la toute première délégation de jeunes du monde arabe et de l'Afrique, un groupe qui était récemment au Siège pour participer, entre autres, aux travaux de la Troisième commission.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU l'un d'entre eux, Bassam Chekrane, fait le point sur les questions qu'il juge les plus pressantes et livre ses impressions sur « l'optimisme onusien ». Parmi ses projets, instaurer un programme de diplomatie internationale à l'intention des jeunes de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

(Interview : Bassane Chekrane, délégué de la jeunesse du Maroc. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...