RDC: l'armée et la MONUSCO lancent une offensive contre les ADF à Beni

Écouter /

Une patrouille de Casques bleus de la MONUSCO au Nord-Kivu (Photo : MONUSCO/Myriam Asmani)

Les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Brigade d'intervention de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) ont lancé jeudi 29 octobre dans la matinée une « offensive de grande envergure » contre plusieurs positions des rebelles ougandais des ADF dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon des sources militaires, l'objectif de cette offensive est de détruire les positions à partir desquelles ces rebelles organisent des attaques contre les populations civiles et les positions de l'armée dans la zone.

Des sources sécuritaires rapportent que l'offensive a été lancée vers 5h30 (heure locale).

Les forces spéciales de l'armée congolaise et celles de la MONUSCO pilonnent des positions des ADF dans plusieurs villages du secteur de Beni-Mbau.

Les sources interrogées par Radio Okapi ne donnent pas de précisions sur les positions rebelles attaquées. Mais elles font savoir qu'après environ une d'heure de pilonnage, les FARDC et la Brigade d'intervention ont engagé des troupes au sol pour effectuer des fouilles et un ratissage de la zone.

Les détonations des armes lourdes qui étaient entendues tôt ce matin ont semé la panique au sein de la population de la cité d'Oicha et de la localité d'Eringeti.

Cette offensive a été lancée alors que le groupe des experts de l'ONU sur la RDC ont publié un rapport soulignant des « carences dans la lutte contre les ADF ».

Ce document de l'ONU indique qu'entre octobre 2014 et juin 2015, entre 350 et 450 civils ont été tués dans la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu, lors d'au moins cinquante attaques distinctes.

(Reportage de Papy Martial Mukeba; Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...