Moyen-Orient : le Conseil de sécurité déplore l'escalade de la violence

Écouter /

 

Le Conseil de sécurité (Photo : ONU/Loey Felipe)

Le Conseil de sécurité a examiné ce matin la situation au Moyen-Orient. Les quinze ont entendu l'exposé du Sous-Secrétaire général aux affaires politiques. Tayé-Brook Zerihoun a déploré les nombreux incidents survenus ces dernières semaines qui se sont soldés par la mort de 7 Israéliens et de 32 Palestiniens, et alors que 124 Israéliens et 1 118 Palestinien ont été blessés.

Le Sous-Secrétaire général a notamment fustigé le rôle des médias sociaux et la rhétorique irresponsable par les deux parties qui ont contribué à l'escalade de la violence.

Ce qui est clair est que la crise actuelle ne peut être résolue par les seules mesures de sécurité, a-t-il fait valoir. La persistance de l’occupation et de la diminution les perspectives de réalisation des aspirations palestiniennes à Etat ont transformé la colère des Palestiniens qui couvait depuis longtemps en une rage pure et simple.

Selon le Sous-Secrétaire général, cette dure réalité a été aggravée par les circonstances économiques de plus en plus désastreuses, y compris les perspectives sombres pour l’emploi des jeunes. La poursuite et l’expansion des activités de colonisation diminuent encore l’espoir et la possibilité de création d’un Etat palestinien viable. Cette perte de perspective politique est le facteur le plus dommageable qui contribue à la colère et la frustration qui mènent à la violence que nous voyons aujourd’hui.

(Extrait sonore : Tayé-Brook Zerihoun, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...