Moyen-Orient : « la première priorité doit être la déescalade de la violence », insiste Jan Eliasson

Écouter /

Jan Eliasson, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires. Photo: ONU

Sous la présidence du Ministre espagnol des affaires étrangères, le Conseil de sécurité a examiné jeudi la situation au Moyen-Orient. Cette réunion intervient alors que le Secrétaire général Ban Ki-moon a achevé une visite de deux jours dans la région pour tenter d'apaiser les tensions.

Ce matin, les quinze ont d'abord entendu le Vice-Secrétaire général. Jan Eliasson a déploré que le conflit israélo-palestinien soit entré une fois encore dans une phase dangereuse. Il a indiqué que du 1er au 21 octobre, 47 Palestiniens et sept Israéliens ont été tués, alors que plus de 5.000 Palestiniens et quelque 70 Israéliens ont été blessés.

Lors de son intervention, le Vice-Secrétaire général a souligné que la première priorité doit être la « déescalade » de la violence. Il a mis l'accent, tout comme le Secrétaire général l’avait fait hier, sur le fait que la violence est principalement enracinée dans l’absence d’une véritable perspective et d'un horizon politique. « Chaque mois, nous avons transmis à ce Conseil le constat de la réalité sur le terrain qui est à l'origine de ce regain de violence, » a-t-il déclaré.

Aussi, selon Jan Eliasson, des efforts doivent être intensifiés de toutes parts pour redonner espoir aux Palestiniens et aux Israéliens que la paix est encore possible. Nous devons parvenir de toute urgence accomplir un réel progrès vers une solution négociée de deux États.

Pour ce faire, a poursuivi, le Vice-Secrétaire général, il importe de  voir des changements importants de politiques, conformément aux accords antérieurs, qui consisteront à renforcer les institutions, l’économie et la sécurité palestinienne. Cela aidera à créer les conditions nécessaires pour que les parties reprennent des négociations constructives. « Nous avons besoin d’entendre les dirigeants palestiniens aborder sincèrement les préoccupations de sécurité légitimes des Israéliens et  les voir prendre des mesures pour mettre fin aux incitations, » a-t-il poursuivi.

(Extrait sonore : Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...