Mali : trois civils tués et deux Casques bleus blessés à Tessalit lors de l’explosion de mines

Écouter /

Des Casques bleus originaires du Burkina Faso patrouillent dans un village au nord-est de Tombouctou, au Mali. Photo : MINUSMA / Marco Dormino

Trois civils ont été tués et deux Casques bleus ont été blessés samedi lors de l’explosion de mines près de Tessalit, dans la région de Kidal, au nord du Mali, a annoncé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

« Hier, trois civils ont trouvé la mort suite à l’explosion d’une mine ou d’un engin explosif dans les environs de Tessalit, dans la région de Kidal », a expliqué la MINUSMA dans un communiqué de presse publié dimanche. « Alors que la Force de la MINUSMA se rendait sur les lieux, vers 12h30, deux Casques bleus ont été blessés, dont un sérieusement, suite à l’explosion d’une autre mine, à 5km au sud du camp de la MINUSMA à Tessalit ».

La MINUSMA a condamné fermement « de tels actes ayant pour but de paralyser ses opérations sur le terrain et de toucher indistinctement le personnel des Nations unies, ou des civils innocents ».

La Mission a présenté ses condoléances aux familles endeuillées, et a souhaité un prompt rétablissement à ses soldats de la paix.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...