L’ONU s’inquiète de la dégradation de la situation en Guinée Conakry à la veille des élections

Écouter /

Adama Dieng, Conseiller special du Secretaire general pour la prevention du genocide.Photo ONU/ Jean-Marc Ferre

Déclaration de Adama Dieng, Secrétaire général adjoint / Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide  sur les récents développements en Guinée

Au cours de ces derniers jours, j'ai reçu des rapports alarmant sur la situation en Guinée, notamment à Conakry où il y a eu des affrontements entre les partisans du parti au pouvoir et les sympathisants des candidats de l'opposition.

Je suis particulièrement inquiet des rapports faisant état d'attaques ciblées des populations sur la base ethnique. Je condamne vivement ces attaques et appelle tous les guinéens au calme. Il est important que la campagne électorale s'achève dans un climat apaisé et que les guinéens puissent voter dans la sérénité.

Ces attaques sur la base ethnique ou affiliation politique constituent un risque très grave pour la sécurité et la stabilité de la guinée comme l'on a pu le constater dans le passé. C'est pourquoi, j'en appelle au peuple guinéen de ne pas se laisser tenter par ce genre de considérations, mais de se mobiliser pour faire entendre sa voix par les urnes.

(Propos d’Adama Dieng, Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, recueillis par Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...