L'ONU plaide pour plus de soutien international en RCA

Écouter /

Samuel Rangba, Ministre des Affaire Etrangères de la Centrafrique, lors du point presse le 1er oct. 2015. Photo ONU/Kim Haughton

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux les opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a quant à lui souligné : « Il est donc essentiel que la transition se poursuive et qu'elle soit parachevée avec des élections démocratiques d'ici la fin de l'année. » Le Secrétaire général adjoint a également rappelé que tous ceux qui agissent contre le processus politique ou qui commettent ou encouragent des crimes – qu'ils se trouvent à l'intérieur ou à l'extérieur du pays – seront tenus responsables de leurs actes.

 Le gouvernement estime que le coût des trois priorités que sont le désarmement et la démobilisation des anciens combattants, la justice et la réconciliation, et la gouvernance et le développement économique, s'élèvera à 202 millions de dollars au cours des 18 prochains mois. Environ 85 millions de dollars restent à financer.

(Propos de Samuel Rangba, Ministre des Affaires Étrangères de la République Centrafricaine, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...