L'ONU condamne une série d'attaques perpétrées dimanche en RCA

Écouter /

La Mission de l'ONU en République centrafricaine (MINUSCA) et la police nationale mènent une opération conjointe à Bangui. Photo MINUSCA/Nektarios Markogiannis

L’ONU a condamné lundi plusieurs attaques perpétrées dimanche par des éléments armés anti-balakas, qui ont notamment pris pour cible le personnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Selon la Mission, des éléments armés anti-balakas ont attaqué et détenu illégalement, dimanche 18 octobre, sept policiers de la MINUSCA à Boali, dans la Préfecture de l’Ombella Mpko, à 95 km au nord-ouest de la capitale Bangui.

Lors d’un point de presse à la mi-journée au siège de l’ONU à New York, le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a déclaré que tous les policiers de l’ONU ont ensuite été relâchés, après avoir toutefois été délestés de leur équipement et de leurs armes.

Lors d’un incident séparé survenu le même jour, un poste de la MINUCA à Damara, également dans l’Ombella Mpoko, a essuyé des tirs de balles en provenance de trois hommes armés non-identifiés.

La MINUSCA a condamné l’attaque de Boali perpétrée contre des membres de son personnel et s’est indignée du fait que les agresseurs aient détenu le même jour la Vice-Présidente du Haut conseil de transition du pays et arrêté des agents de police centrafricains, avant de les relâcher un peu plus tard.

La MINUSCA a de nouveau appelé toutes les parties concernées à honorer leurs engagements pris dans le cadre des Accords de cessez-le-feu signés à Brazzaville en juillet 2014 et de l’accord de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) conclu en marge du Forum de Bangui en mai 2015.

De son côté le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Stephen O’Brien, se rendra en République centrafricaine du 20 au 23 octobre afin de faire le point sur la crise humanitaire en cours, aggravée par la récente flambée de violence.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...