L'ONU appelle à mettre les statistiques au service du développement durable

Écouter /

Les 17 Objectifs de développement durable (ODD) récemment adoptés par l’ONU pour les 15 prochaines années (Photo : ONU/Project Everyone)

A l’occasion de la Journée mondiale de la statistique, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi tous les partenaires de l’Organisation à équiper les Etats des systèmes d’information dont ils ont besoin pour mesurer et suivre la réalisation du développement durable.

« Tous les acteurs de la société ont besoin de données et de statistiques de qualité pour prendre des décisions éclairées », a déclaré M. Ban dans un message, ajoutant que l’Assemblée générale de l’ONU a reconnu cette nécessité en adoptant en 2014 les principes fondamentaux de la statistique officielle pour promouvoir le droit d’accès de la population à l’information.

Le Secrétaire général a insisté sur l’importance particulière de disposer de disposer au moment voulu de statistiques et d’indicateurs fiables, alors que les pays et organisations s’apprêtent à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030. A cette fin, a précisé le chef de l’ONU, l’édition 2015 de la Journée est placée sous le mot d’ordre ‘De meilleures données pour une vie meilleure’.

« Aucune naissance ne doit être oubliée et tous les cas de maladie doivent être enregistrés, même dans les lieux les plus reculés », a poursuivi M. Ban, mettant l’accent sur le besoin de données et de statistiques locales pour permettre à chaque enfant d’avoir accès à l’éducation, et de données et de statistiques mondiales pour contrôler les effets globaux des changements climatiques.

Le Secrétaire général a rappelé les travaux accomplis depuis 70 ans par la Commission de statistique de l’ONU, dont le rôle est d’édicter des normes et directives statistiques à l’échelle mondiale.

« Aujourd’hui, la Commission se tient prête à jouer un rôle de premier plan dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un système solide d’indicateurs mondiaux aux fins de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) », s’est félicité le chef de l’ONU.

Toutefois, a noté M. Ban, même les pays les plus développés font face à d’énormes difficultés pour assurer le suivi de la réalisation des ODD.

« Une révolution des données est inévitable car il nous faut renforcer notre capacité statistique et exploiter les possibilités offertes par les nouvelles technologies », a appelé le Secrétaire général, appelant les producteurs et utilisateurs de données, les universités et les centres de recherche à contribuer.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...