Iraq : entre 2 et 3 millions d'enfants sans accès à l'éducation suite aux violences

Écouter /

Un garçon à l’école dans le camp pour déplacés de Damiz au nord de l’Iraq.
© UNICEF/UKLA2012-01005/Schermbrucker

En Iraq, des millions d'enfants ne peuvent accéder à l'éducation en raison des violences, a dénoncé ce vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Selon l'UNICEF 1,2 million d'enfants risquent de s'ajouter aux plus de 2 millions qui ont déjà abandonné leurs études.

Environ 20 pourcent des 5 300 établissements scolaires que compte le pays ne sont plus opérationnels, soit parce qu'ils ont été détruits, endommagés, transformés en abris ou sont utilisés à des fins militaires. De plus, 14.000 enseignants ont du fuir suite aux violences.

Au cours de la dernière année, l'UNICEF et ses partenaires ont fourni un accès à l’éducation à près d’un demi-million d’enfants à travers la construction de 40 nouvelles écoles et de 141 salles de classe préfabriquées à travers le pays, ainsi qu'avec l'établissement de plus 15.500 espaces temporaires d’apprentissage, permettant à plus de 220.000 enfants déplacés de poursuivre leurs études.

Aussi le Fonds a distribué des matériaux d’apprentissage (papeterie, cahiers, cartables et autres articles) à plus de 200.000 enfants et des matériaux de prévention du choléra (livres de contes, des affiches et dépliants) à 5.000 écoles, suite à la flambée de cette maladie que connait le pays .

L’UNICEF coordonne avec les partenaires gouvernementaux pour distribuer ces matériaux à d’autres écoles à travers le pays au cours des premières semaines de l’année scolaire.

Pour financer ces opérations l'UNICEF a besoin de 68 millions de dollars d’ici la fin de l’année, dont 12 millions dans l’immédiat.

(Interview : Pernila Ironside, cheffe des opérations sur le terrain pour l'UNICEF en Iraq, basée à Bagdad; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...