Handicap : pour l'OIT l'inclusion, c'est avoir le sens des affaires

Écouter /

Une personne non-voyante dans une rue d’El Fasher, au Soudan. Photo: ONU/Albert González Farran

À Genève, le Réseau mondial des entreprises et du handicap de l'Organisation internationale du travail a lancé, mercredi, sa Charte des entreprises et du handicap, une charte signée par certaines des plus importantes entreprises multinationales comme AccorHotel, l'Oréal, ou encore les groupes Axa, Casino et Carrefour.

Ces sociétés s'engagent ainsi à promouvoir un traitement équitable et l'égalité des chances des personnes handicapées en leur fournissant notamment des accommodations raisonnables lors du processus de recrutement, sur le lieu du travail et tout au long de l'évolution de leur carrière.

Pour l'OIT, l'inclusion des personnes handicapées au sein des entreprises, c'est avant tout avoir le sens des affaires. L'OIT indique ces dernières sont une source d'aptitudes et de talents inexploités, et qu'elles représentent en outre un marché négligé d'une valeur de plusieurs milliards de dollars.

Avec le vieillissement de la population, le taux de handicap ne fera que grimper, et ignorer ce marché c'est perdre toute une tranche de consommateurs, y compris la famille et les amis des personnes handicapées. L'OIT souligne aussi qu'une entreprise tient à gagner en recrutant des employés qui connaissent intimement les produits et les services dont cette tranche de consommateurs a besoin.

Qui plus est, selon l'OIT, les personnes handicapées ont un taux de rendement au travail égal, voir même supérieur, à celui de leurs collègues non-handicapées, et elles seraient moins susceptibles de quitter leur emploi.

L'OIT indique en outre qu'une entreprise qui promeut l'inclusion tient aussi à voir sa réputation grandir aux yeux du public.

Selon les chiffres de l'OIT, 15% de la population mondiale vit avec un handicap.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...