Cuba : l'Assemblée générale adopte une résolution demandant la levée de l'embargo des États-Unis

Écouter /


Vue générale de la salle de l'Assemblée générale des Nations Unies. Photo ONU/Amanda Voisard

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté mardi une résolution à la quasi-unanimité, appelant à la levée de l’embargo américain contre Cuba, alors que l’année 2015 a été marquée par le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays après une rupture de plus de 50 ans.

Adoptée à 191 voix pour et deux voix contre (Etats-Unis et Israël), cette résolution salue le rétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba, annoncé en juillet dernier, ainsi que la volonté affichée par le Président américain Barack Obama d’œuvrer en faveur de la levée du blocus économique, financier et commercial contre Cuba.

Toutefois, l’Assemblée générale a déclaré rester préoccupée par les conséquences dommageables du blocus en vigueur depuis 1962 pour la population cubaine, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Le 28 septembre dernier, tout en saluant le rétablissement des relations diplomatiques entre son pays et les Etats-Unis, le Président cubain Raúl Castro avait appelé dans son discours au débat général de la 70ème Assemblée à ce que soit mis un terme au blocus américain imposé à son pays.

« C’est parce que le peuple cubain a su résister avec héroïsme et dans le sacrifice pendant 56 ans aux Etats-Unis que les relations diplomatiques ont pu être renouées et les ambassades rouvertes dans les capitales respectives », avait alors déclaré le Président cubain.

Plus tôt cette année, M. Castro et M. Obama avaient consenti à mettre un terme à plusieurs décennies d’hostilité entre les deux pays, suite à une conversation téléphonique entre les deux dirigeants en décembre 2014.

Selon la presse, au terme de 18 mois de négociations, les Etats-Unis avaient alors accepté de rétablir des relations diplomatiques avec Cuba et d’ouvrir une ambassade américaine à La Havane, suite à la libération d’un entrepreneur américain emprisonné pendant cinq ans par les autorités cubaines.

« Commence désormais une évolution longue et complexe vers la normalisation de nos relations, laquelle ne sera effective que lorsque le blocus économique, commercial et financier imposé à notre pays sera levé », avait déclaré M. Castro lors du débat général, avant d’ajouter qu’il continuerait chaque année à présenter à l’Assemblée son projet de résolution pour la levée de l’embargo.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...