Crise des réfugiés : visite du chef du HCR dans l’île de Lesbos en Grèce

Écouter /

Le Haut-Commissaire António Guterres, avec des jeunes syriens, au Centre de réception de Moria, dans l’Île de Lesbos en Grèce (Photo: UNHCR/A. Zavallis).

Le Haut-Commissaire António Guterres achève ce lundi sa visite de trois jours en Grèce. Avant sa rencontre dimanche avec le Premier ministre Alexis Tsipras et d’autres membres du gouvernement grec, le Chef du HCR s'est rendu dans l'île de Lesbos pour évaluer les efforts humanitaires effectués pour répondre à la crise sans précédent des réfugiés en Europe. Depuis le début de l’année, plus de 526.000 réfugiés et migrants ont franchi la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. En 2014, ils étaient 219.000 à faire cette traversée.

 

Au cours du week-end, le Chef du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) s'est rendu dans l’île de Lesbos. Lesbos est le principal point d’entrée de la plupart des 428.000 personnes qui sont arrivées par bateau en Grèce en provenance de Turquie depuis le début de cette année. En neuf mois, cette ville insulaire de 95.000 habitants a accueilli plus de 220.000 réfugiés et migrants dont 160.000 pour le seul mois de septembre.

Dans ces conditions, António Guterres a vu l'ampleur de l'afflux des réfugiés dans les zones d'arrivée et des centres de réception. Le Haut-Commissaire s'est ainsi réjoui de l'amélioration de la réponse humanitaire effectuée par les autorités locales grecques et la société civile tout en déplorant les limites de la réponse européenne.

La visite dans l'île grecque a été surtout l'occasion de rencontrer certains réfugiés syriens qui ont témoigné de leurs conditions de vie dans leurs précédents pays d'accueil, les pays voisins de la Syrie. Ces Syriens originaires d’Alep, de Damas ou de Homs considèrent donc comme une chance de retrouver la sécurité dans les pays européens où les réfugiés sont les bienvenus.

Selon le HCR, la majorité des réfugiés sont originaires de Syrie, d'Iraq et d'Afghanistan.  Mais les 5% restant sont des ressortissants d'une vingtaine de pays comme le Bangladesh, la Colombie ou des pays de l'Afrique subsaharienne.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...