Crise des réfugiés : le HCR préoccupé par des allégations d'abus sexuels sur les femmes et les enfants

Écouter /

Des réfugiés à la frontière serbo-croate (photo: UNHCR/Mark Henley).

Près de 48.000 migrants et réfugiés sont arrivés en cinq jours en Grèce. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), près de 681.000 réfugiés ont franchi les frontières européennes cette année via la Méditerranée. Et les femmes et les enfants constituent environ un tiers des centaines de milliers de réfugiés qui fuient souvent la guerre en Syrie, en Iraq ou en Afghanistan. Et, selon le HCR, ces femmes et enfants réfugiés sont souvent victimes d'abus sexuels lors de leur long périple européen.

 

La route de l'exil vers l'Europe n'est pas apparemment pas un fleuve tranquille pour ces milliers de Syriens, Iraquiens ou Afghans. Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés fait état de « témoignages dignes de foi » sur des allégations d'abus sexuels. Des femmes et des enfants seraient l’objet de violences sexuelles. Selon le HCR, ces rapports  se « sont multipliés ces derniers temps » et ces actes de violence sexuelles « surgissent dans tous les pays traversés par les réfugiés vers l’Europe ».  L'agence basée à Genève poursuit ses enquêtes pour évaluer l’étendue des violences. Mais sans attendre les résultats, le HCR dénonce ces abus sexuels sur les femmes et les enfants. Une façon aussi d'alerter les pays européens qu'empruntent ces réfugiés dans le long périple d'exil.

Melissa Fleming, porte-parole du HCR note que ces femmes et ces enfants sont les victimes de « gangs criminels », qui exploitent toutes les personnes en situation vulnérable. Des enfants, voyageant seuls, se retrouvent ainsi sans argent et ont payé des passeurs en leur faisant des faveurs sexuelles. Le HCR cite également le cas de femmes, qui ont accepté des relations sexuelles avec des passeurs sans obtenir pour autant la possibilité de monter à bord d’une embarcation vers l’Europe.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Melissa Fleming, porte-parole du HCR)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...